Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Les foggaras, appelés qanât en Iran, khettara au Maroc ou kariz au Pakistan, sont des systèmes ancestraux d’irrigation, toujours utilisés dans le Sahara algérien.

Leur disparition pourrait mettre en danger les écosystèmes, notamment les nombreux oasis, et les palmiers qui les bordent.

Composés de puits en étages reliés entre eux, les foggaras permettent l’acheminement, par gravité, d’une nappe phréatique située en altitude vers les populations vivant en contrebas.

Dans le Sud-Ouest de l’Algérie, les habitants utilisent encore ces dispositifs pour irriguer leurs cultures ou s’alimenter même si le tarissement des nappes phréatiques les condamne à plus ou moins long terme.

Les habitants accordent une grande confiance à la pureté de l’eau ainsi distribuée.

Ce système, unique, préserve la faune et la flore environnantes et prévient la désertification.

Source : Courrier International