Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

L’Occitanie est la première région bio de France avec 6 495 exploitations agricoles totalisant 329 658 ha, soit 11,5% de la surface agricole nationale. En 2015, le marché du bio réalisait un chiffre d’affaires national de € 5,76 milliards, chiffre en constante progression. Cette forme d’agriculture est-elle rentable ? La réponse n’est pas évidente. En effet, le bio entraîne une baisse de rendement des céréales de 30 à 50% compensée (en partie ?) par l’augmentation des prix de vente et des aides publiques, souvent versées avec beaucoup de retard.

La conversion au bio entraîne une hausse des charges de mécanisation et des charges sociales (€ 34/ha). En sens inverse, les charges en produits phytosanitaires et engrais sont quasiment nulles. Tout compte fait, les fermes pratiquant le bio seraient plus rentables. Mais la conversion au bio ne va pas de soi : elle exige expertise et investissements.

Source : La lettre M

Enregistrer