Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

L’Ukraine est l’un des plus grands producteurs de céréales au monde. Ce pays d’Europe de l’Est a reçu le surnom de “grenier à blé de l’Europe”. Une étude récente du service agricole par satellite EOS Crop Monitoring a révélé que l’Ukraine abrite 10,6 millions d’acres (4,3 millions d’hectares) de terres agricoles “fantômes”, c’est-à-dire des terres qui ne sont enregistrées dans aucune base de données gouvernementale. La superficie des terres agricoles non enregistrées en Ukraine équivaut à la moitié de la surface de l’État de l’Indiana, Sa production génère des bénéfices non imposés estimés à 3,8 milliards de dollars. Ces résultats, recueillis dans le cadre du programme de la Banque mondiale “Soutenir une gouvernance foncière transparente en Ukraine”, jettent une lumière crue sur un pays réputé pour ce genre « d’omission » favorisé par une une gouvernance défaillante et une corruption largement répandue. Mais ces résultats illustrent également la manière dont la technologie peut être mise à profit pour améliorer la situation, en renforçant la transparence de la gestion des terres et en offrant des informations clés aux investisseurs.

Source : AgFunder