Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Des centaines de milliers d’espèces de micro-algues flottent dans les étendues d’eau du monde entier. Seule une petite partie d’entre elles a fait l’objet d’études. On peut imaginer tout le potentiel inexploité de cette ressource ! Depuis des décennies, c’est la voie de la fabrication de biofuels qui a été le plus exploré. Depuis lors, d’autres rêves ont fait surface. Certains soulignent l’utilisation potentielle des micro-algues comme alternatives aux protéines. D’autres pensent que les micro-algues pourraient remplacer le plastique. De plus, ces dernières constitueraient  des compléments alimentaires pour les animaux. Et surtout, même non exploitées, les micro-algues jouent un rôle crucial pour piéger le dioxyde de carbone.   Les micro-algues absorbent plus de carbone et produisent plus d’oxygène que l’ensemble des forêts tropicales de la terre. Elles seraient les véritables « poumons de la planère ». Un géant comme ExxonMobil fait équipe avec Synthetic Genomics pour produire 10 000 barils par jour de biocarburants à partir d’algues d’ici 2025. A surface égale, les algues fournissent cinq fois plus de biocarburant que la canne à sucre ou le maïs, soit 1 5OO gallons (environ 5 500 litres) par acre.

Source : Agfunder