Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Riche en nutriments, l’urine serait une source intéressante d’engrais renouvelables. Elle contient 80% d’azote. C’est la conclusion d’une rapport de l’IRSTEA (Institut national de recherche en science et technologies pour l’environnement et l’agriculture) et Ecosec, spécialiste des toilettes séparatives. La collecte des urines humaines des toilettes séparatives et des celles des logements privées et toilettes séparatives permettrait de satisfaire 30% des besoins en engrais azotés de la planète. L’environnement serait aussi le grand gagnant de cette découverte puisqu’il faut exactement une tonne d’hydrocarbures pour produire une tonne d’engrais azotés.

Source IRSTEA