Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Les eaux souterraines sont alimentées par les infiltrations des eaux de pluie. La surexploitation de ces eaux inquiète les experts : les prélèvements ont triplé dans le monde ces cinquante dernières années pour atteindre 1 000 km3 par an, soit 26% des prélèvements totaux. Avec 67%, l’agriculture est le principal bénéficiaire des eaux souterraines. Or, les eaux souterraines sont absolument indispensables aux zones arides et à leur sécurité alimentaire. Elles irriguent 118 millions d’hectares dans le monde (sur 300 millions irrigués), assurant la subsistance de 1,5 milliard de fermiers en Asie et en Afrique. La raréfaction des eaux souterraines est aggravée par leur pollution. Le pompage des nappes phréatiques n’étant pas régulé, il se fait de façon sauvage et sans répartition équitable de la précieuse ressource. Le coût économique en est élevé et renvoie à ce que Garrett Hardin, appelait déjà, en 1968, la tragédie des communs.

Source : The Conservation