Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Dans une récente étude Grounwater,  WaterAid et British Geological Survey (BGS) ont mis en évidence la présence d’une grande quantité d’eau souterraine disponible dans le sous-sol africain.

Selon ces deux organismes, les ressources sont suffisantes pour faire face à cinq années consécutives de sécheresse. L’utilisation de ces ressources sortirait des millions de personnes de l’insécurité sanitaire.

Au sud du Sahara, ces stockages souterrains pourraient fournir 130 litres d’eau consommable par habitant et par jour sans mettre en péril la ressource.

Selon le Directeur général de l’ONG WaterAid, le défi est de mettre à disposition des populations cette eau potable. Cet objectif requiert des missions préalables de cartographie suivies de travaux d’infrastructure pour assurer l’approvisionnement, la maintenance et le suivi de l’état des ressources.

L’accès à ces nappes souterraines doit être encadré pour éviter les pollutions industrielles ou agricoles que connaît l’Asie du Sud-Est …

Source : Commodafrica