Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La fièvre porcine qui a décimé les élevages chinois a fait grimper le cours du porc en Europe à un niveau jamais atteint depuis six ans. La croissance des importations chinoises ajoutée à la contagion du virus qui a migré en Europe de l’Est ont propulsé le prix du kilogramme de porc à € 1,82, soit une augmentation de 35% depuis le début de l’année.  Les consommateurs des pays européens particulièrement friands de cette viande – l’Espagne, l’Allemagne et la Pologne – sont les plus durement touchés. Les prix des produits transformés – 50% de la consommation de viande porcine – dont le jambon et le bacon, n’ont pas excessivement augmenté pour l’instant, les industriels préférant, dans un premier temps, réduire leurs marges. Mais cette sagesse des prix ne saurait durer longtemps, si, comme il est craint, le virus présent en Pologne et en Roumanie devait se répandre en Allemagne. Rappelons que les Espagnols sont les champions d’Europe de la consommation de porc avec 55 kg par an et par habitant, suivis par les Polonais (54 kg) et les Allemands (52kg).

Source : ft.com