Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Après les huiles végétales et la canne à sucre, la paille de blé constitue une nouvelle piste pour un carburant alternatif aux dérivés du pétrole.

Les chercheurs s’activent, soutenus par le National Renewable Energy Center, pour élaborer un procédé durable de fabrication de biocarburant, notamment à partir de paille de blé, pour alimenter les véhicules.

Outre sa faible émission de GES, le biobutanol ne consomme pas de ressources alimentaires, contrairement aux biocarburants de deuxième génération.

L’objectif est de produire, d’ici quelques années, un biobutanol à un prix compétitif avec les carburants d’origine fossile. Le procédé de fabrication consiste à écraser et chauffer la paille avant de la placer dans un milieu acide contenant des bactéries spécifiques.  L’ingestion des molécules par ces dernières produit le butanol.

Le groupe Global Bioénergies, producteur d’hydrocarbures, estime que les usines de production de biobutanol pourraient être profitables dès que baril de pétrole dépasse un seuil de $50.

Source : La revue des transitions