Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Jusqu’à présent l’épizootie de peste porcine africaine était cantonnée à l’est de l’Union européenne et dans les pays tiers voisins. La Russie, mais aussi les pays baltes, la Pologne sont frappés depuis quelques années. L’Allemagne, le Danemark sont menacés. Des experts sanitaires internationaux avertissaient depuis un certain temps, que cette épizootie ne progresserait pas uniquement vers l’Ouest. Des cas dans des élevages de porcs ont été confirmés par le ministère de l’Agriculture de Pékin, en particulier près de la ville de Shenyang, dans la province Liaoning. Les autorités ont mis en place des zones de quarantaine et des zones d’observation. Près d’un millier de porcs a été abattus ; les transports de porcs ont été interdits dans la région, ainsi que l’utilisation de restes non traités dans l’alimentation des animaux. On ne sait pas d’où le virus a pu provenir. La frontière avec la Corée du Nord est à 100 km, et celle avec la Russie est encore plus éloignée.

Cette découverte alarme toute la Chine, qui compte plus de la moitié de porcs élevés dans le monde. La province Liaoning n’est pas actuellement un haut lieu de la production porcine chinoise, mais justement une province dans laquelle cet élevage doit être développé selon les plans gouvernementaux.

MB Socopag