Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Les prix du sucre sur le marché mondial ont atteint, fin février, leur plus bas niveau depuis huit mois suite à la révision à la hausse des productions d’acteurs majeurs comme l’Inde, la Thaïlande, l’Union européenne, la Chine, mais aussi de contrées traditionnellement moins présentes comme le Pakistan et l’Afrique.

L’International Sugar Organization prévoit ainsi une production mondiale de sucre de 178,7 millions de tonnes (Mt) et table sur une consommation mondiale de 173,5 (Mt) pour la campagne d’octobre 2017 à septembre 2018. L’excédent serait ainsi de plus de 5 Mt de sucre sur le marché mondial.

Pour 2018/19, le bas niveau des prix internationaux pourrait inciter les producteurs de canne ou de betterave dans le monde à revoir certains arbitrages entre cultures au détriment de la production de sucre. Au Brésil notamment, les producteurs pourraient arbitrer en faveur de l’éthanol, plus rémunérateur en raison des prix élevés de l’essence.

MB (Socopag)