Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La sécheresse, toujours la sécheresse

Le Conseil international des céréales (CIR) revoit à la baisse la production annuelle mondiale, en 2017/2018 , toutes céréales confondues de 11 millions de tonnes, soit un recul de 4%  par rapport à l’an passé. L a cause en est le temps sec qui a régné presque partout dans le monde, et particulièrement l’Amérique du Nord, l’Union européenne, et l’Australie. Les perspectives mondiales de production de maïs, de blé et d’orge suivront la même tendance. Les stocks de céréales (478 millions de tonnes) se contracteront légèrement de 45 millions de tonnes. Les prévisions d’échange sont quasi inchangées à 349 millions de tonnes.

 

Les échanges de soja connaîtront, eux, un pic de 143 millions de tonnes, soit une progression de 7%. La production mondiale connaîtra par, contre, un repli de 6 millions de tonnes, principalement du fait de la sécheresse aux Etats-Unis.  Le marché du riz connaîtra, lui, peu de changement, les volumes négociés croîtront de 7% du fait d’une croissance de la demande asiatique. La Chine a même commencé à importer du riz américain !

 

Source : Conseil international des céréales