Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

En 2003, Pieter Hoff, cède son entreprise d’exportation de fleurs pour créer Groasis, une entreprise qui propose un dispositif de croissance des plantes en zone aride, la Waterboxx.

Cet incubateur, dans lequel la plante trouve un environnement de croissance favorable, est rempli d’eau qu’il distille dans l’environnement immédiat des racines pendant un an. Dans le même temps, le dispositif collecte les eaux de pluie et limite l’évaporation pour conserver un écosystème humide autour de l’arbuste. La composition de la Waterboxx permet plusieurs utilisations pour un coût initial de 8,99€.

Groasis propose aussi une version à usage unique au prix de 4,49€, la Growboxx, qui libère des minéraux stimulant la croissance des arbustes, jusqu’à sa biodégradation.

Ces deux techniques restent moins coûteuses que l’irrigation au goutte-à-goutte avec un taux de réussite supérieur. En Espagne, l’Université de Valladolid a mené une expérience sur des plantations d’arbustes avec et sans le dispositif Waterboxx. Dans les zones les plus arides équipées de la Waterboxx, le taux de survie est de 88% (contre 20% habituellement).

Après une levée de fonds de 1 million d’euros en 2019, l’entreprise poursuit ses innovations dans le domaine et espère encore lever près de 3 millions d’euros pour organiser son déploiement à l’international. L’objectif est de céder des licences de production des Waterboxx et Growboxx. Le Mexique et l’Arabie Saoudite ont déjà signé pour la production locale de ces dispositifs.

Wout Hoff, fils du créateur, dresse un bilan positif des vingt années écoulées :

46 pays porteurs de projets pilotes ;

6 mètres de haut pour les premiers arbres plantés ;

2000 emplois créés ;

10 milliards de litres d’eau économisés.

L’entreprise travaille désormais sur la possibilité d’introduire des Waterboxx (ou Growboxx) alimentées par de l’eau polluée ou de l’eau de mer.

Source : Les Echos