Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Treize millions de personnes sont menacées par la famine au Kenya, en Somalie et en Éthiopie. Ce dernier est le plus touché avec presque 6 millions de personnes qui souffrent de malnutrition et attendent une aide alimentaire.  Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), la sécheresse qui touche la Corne de l’Afrique est la plus forte depuis 1981.

Les trois dernières années n’ont pas bénéficié de saisons pluvieuses et les éleveurs voient leur troupeau décimé. Les prévisions météorologiques n’annoncent pas de pluies pour les mois qui viennent, laissant craindre une aggravation de la situation, selon Michael Dunford, Directeur régional du PAM – Afrique de l’Est.

Le nombre de Somaliens affamés devrait passer de 3,5 à 4,6 millions d’ici le printemps. En septembre dernier, le Président du Kenya a déclaré l’état de catastrophe naturelle.

Des ONG ont commencé à distribuer de l’aide alimentaire mais celle-ci doit être assortie d’un programme plus global d’assistance aux populations. La PAM estime le besoin à $327 millions, notamment pour former les populations pastorales à de nouvelles pratiques plus résilientes. $123 millions ont déjà été débloqués par l’UNICEF pour soutenir les populations les plus vulnérables jusqu’à cet été.

Les experts rappellent régulièrement que l’Afrique subit avec intensité les effets du changement climatique alors qu’elle contribue peu aux émissions polluantes et au réchauffement de la planète.

Source : La Presse Canada