Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La crise du coronavirus déséquilibre les marchés agricoles. Suite à la politique très volontariste de la Chine pour reconstituer son cheptel décimé de 40 % par la peste porcine ces deux dernières années, les cours du porc se repliaient en ce début d’année Mais une nouvelle hausse des cours se profile. En effet, avec la propagation du coronavirus, les importations sont désormais bloquées dans les ports et certains flux de marchandises dans l’Empire du Milieu sont interdits. La reconstitution du cheptel sera plus lente, engendrant ainsi de nouvelles importations et une hausse des cours. A l’inverse, les cours des principales céréales, se sont repliés de 5 % suite aux craintes des marchés financiers face à cette crise sanitaire.. C’est également le cas pour la poudre de lait qui a perdu 7% depuis le début du mois de janvier. En ce qui concerne le cours du colza les prix ont dévissé de 10% depuis le 13 janvier 2020 .

Source : Agritel