Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La viande élaborée en laboratoire à partir de cellules souche pourrait être plus nuisible au climat que l’élevage de bœuf traditionnel d’après certaines recherches. On le sait les scientifiques placent beaucoup d’espoir dans la viande de laboratoire à cause des dégâts que cause l’agriculture, et en particulier l’élevage bovin, au climat. La première est responsable d’un quart des émissions de gaz à effet de serre. Les bovins, eux, émettent du méthane et de l’oxyde de nitrite. C’est pourquoi des efforts ont été faits pour produire de la viande en laboratoire. Le premier burger a été produit par des scientifiques néerlandais en 2013. Mais, malgré les investissements de nombreuses firmes, aucun progrès réel n’a été fait dans la production de masse de viande à base de cellules-souches. Les chercheurs de l’Oxford Martin School  ont démontré que le méthane émis par les bœufs n’avait pas d’effet cumulatif sur le climat car sa durée de vie dans l’atmosphère n’excédait pas 12 ans. Par contre la fabrication de viande de laboratoire pourrait avoir un effet plus néfaste sur le réchauffement climatique parce que l’énergie pour produire cette viande était entièrement composée de dioxyde de carbone qui subsiste dans l’atmosphère pendant dans des centaines d’année.

Source : Agfunder