Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Les exportations de graines de soja du Brésil vers la Chine ont pulvérisé tous les records au mois de mai. Elles ont atteint 9.76 millions de tonnes, presque 80% du volume  exporté annuellement.  Le précédent record d’exportation du Brésil était celui d’avril 2017, avec 1,4 million de tonnes. Toutes destinations confondues, ces exportations s’élèvent à 12,35 millions de tonnes au mois de mai. Un second record.

Selon les analystes, cette performance s’explique d’abord par l’abondance de la récolte de soja au Brésil : elle serait comprise entre 117 et 119 millions de tonnes, 3 à 5 millions de tonnes de plus que la précédente moisson qui elle- même était la plus élevée jamais enregistrée. Mais, en ce qui concerne la Chine, le Brésil tire surtout profit de la guerre commerciale entre Pékin et Washington, après la décision de Donald Trump de taxer l’acier et l’aluminium chinois. Les Américains étaient jusqu’alors le second exportateur mondial de graines de soja et surtout le premier fournisseur de la Chine. La menace de Pékin de taxer les importations de soja US a stimulé les achats au Brésil en vue de constituer des stocks importants avant la fin de la saison d’export du Brésil et le démarrage de celle des Etats-Unis en septembre.

MB (Socopag)