Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La consommation de riz par habitant en Afrique devrait augmenter de 5 kg d’ici 2028. Cette croissance sera la plus forte du monde. D’après les perspectives agricoles de l’OCDE/FAO, la consommation par habitant sur le continent passera de 26,1 kg par habitant à 30,7 kg entre 2016 et 2028. Le continent africain ne produisant que moins de 10% du riz mondial, devra, en conséquence, augmenter considérablement ses importations. Les importations devraient faire un bond de 17 millions de tonnes, actuellement, à 29 millions, toujours selon l’OCDE et la FAO. La part de l’Afrique dans les importations mondiales atteindrait 45% contre 39% actuellement. L’Inde, la Thaïlande et le Vietnam seront parmi les premiers bénéficiaires de ce boom des importations africaines tandis que le Nigéria figurera au premier rang des acheteurs africains. Déjà premier producteur africain de riz, le Nigéria devrait doubler, d’ici 2028, ses importations, devenant ainsi, avec la Chine, le premier acheteur mondial de riz.

Source : Agence Ecofin