Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Après l’Equateur, c’est au tour de la Colombie d’être frappée par la maladie de la banane. Sa présence a été signalée dans une plantation de 175 hectares à Guajira dans le nord du pays. Provoquée par un champignon, le Tropical Race , dit TR4, la maladie est d’abord apparue en Asie avant de se propager  en Amérique latine en passant par l’Australie et les Philippines. Elle aurait été véhiculée par les déplacements des employés de plantations et des touristes. On craint que la maladie TR4 ne frappe toute l’Amérique latine, grosse pourvoyeuse de bananes des marchés européen et nord américain. Le champignon s’attaque non seulement à la banane Cavendish, la plus consommée dans le monde,  mais également aux autres variétés. Il n’y que les bananes OGM, développées par les chercheurs de Queensland University of Technology à Brisbane en Australie, qui soient résistantes à la maladie. Conséquence de cette situation, l’un des principaux opérateurs mondiaux, Del Monte Fresh, vient d’annoncer des augmentations de prix de la banane sur le marché mondial. Après l’Equateur, le Costa-Rica et le Guatemala, la Colombie est le quatrième exportateur mondial, devant les Philippines. Les  principaux pays importateurs sont les USA, l’Allemagne, la Russie, la Belgique et le Royaume-Uni.

Socopag