Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Après le rachat de Noble en 2013 puis celui de Nidera en 2015, le conglomérat chinois Cofco est devenu en deux ans le premier négociant en grains en Argentine et le numéro un à l’exportation.

Selon des sources bien informées, il aurait assuré 31 % des exportations de blé en 2016/2017 et serait le leader pour les exportations de tourteaux de soja et de tournesol, de maïs grain et le deuxième opérateur pour les fèves de soja. L’achat de Noble lui a donné un accès au marché du sud est asiatique et celui de Nidera lui a permis de détenir de nombreux actifs portuaires, des usines de trituration et de biocarburant en Argentine pour approvisionner  les nombreux élevages  et sa filière viande que le groupe contrôle en Chine. Nidéra aurait été choisi également par Cofco pour sa présence dans le secteur des semences, notamment les nouvelles variétés de blé qu’il conçoit et celles de soja tolérantes au glyphosate de Monsanto qu’il commercialise.

MB Socopag