Les variétés modernes de plantes sont plus efficaces en culture extensive que les vieilles variétés

Print Friendly, PDF & Email

On répétait à l’envie que les vielles variétés de plantes étaient plus efficaces que les variétés modernes en agriculture extensive. D’une façon générale, ces variétés modernes ont été sélectionnées pour l’agriculture intensive de façon à mieux réagir aux engrais et aux produits de traitement.  Or Il s’avère que ces variétés modernes sont aussi  meilleures que les variétés d’autrefois quand les apports d’engrais et de produits phytosanitaires sont plus faibles, voire inexistants.  C’est ce que révèle  une étude de l’Université de Giessen et de l’institut Julius Kühn en Allemagne.

Les scientifiques ont comparé les résultats de 200 variétés européennes de blé connues ces 50 dernières années. Leur comparaison porte non seulement sur les zones de production optimale mais également  sur leur comportement quand les apports de fumure azotée sont fortement réduits et en l’absence de traitement.

Selon les chercheurs le rendement moyen des variétés modernes a augmenté de 32/kg /ha, ce qui explique en grande partie l’augmentation de production des dernières décennies. Contrairement aux attentes, les rendements des variétés modernes dans les cultures réduites en engrais et pesticides sont en général plus élevés que ceux des vielles variétés. En fait, les variétés modernes révèlent une plus grande résistance aux maladies et une absorption plus efficiente des éléments nutritifs, donc une meilleure résistance aux stress et à la sécheresse.  Les scientifiques en voient la cause dans une sélection qui a favorisé l’accumulation favorable de gènes qui au total agissent durablement sur l’efficience de l’eau et des éléments nutritifs dans la plante.

MB Socopag

Partager sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.