La production et les échanges d’oléagineux impactés par le conflit sino-américain

Print Friendly, PDF & Email

Selon les dernières prévisions de l’USDA (ministère américain de l’Agriculture), la production mondiale d’oléagineux atteindrait 593 Mt pour la campagne 2018/2019, dont 360 Mt de soja (+6 % par rapport à 2017/2018), 71 Mt de colza (-4 %) et 51 Mt de tournesol (+9 %). En dépit de la hausse de la consommation, les stocks mondiaux de fin de campagne devraient augmenter pour atteindre 122 Mt dont 107 Mt de soja (+9 %).
Au Brésil, la production de soja est en forte croissance depuis dix ans, malgré un repli attendu en 2018-2019 à 115 Mt (-3 % par rapport à 2017 et 2018) dû à une baisse des rendements alors que les surfaces cultivées ont progressé. En revanche, en Argentine, la production de soja, en forte baisse depuis deux ans, devrait se redresser sous l’effet d’une hausse des surfaces au détriment du maïs. Les producteurs argentins ont arbitré en faveur du soja compte-tenu des perspectives d’exportation dopées par le conflit sino-américain. La mise en œuvre des droits de douane sur le soja américain importé par la Chine a bénéficié également au Brésil dont les exportations ont progressé de 4 % par rapport à 2017/2018. Les Etats-Unis se sont tournés vers d’autres débouchés, notamment l’Union européenne. Leurs exportations vers l’Europe ont pratiquement doublé sur un an pour atteindre un record inégalé depuis 30 ans. Ces nouveaux débouchés ne compensent cependant pas la perte du marché chinois. Les exportations américaines de soja ont reculé de 12 % au total par rapport à 2017-2018.
MB (Socopag)

Partager sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.