Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La chaîne alimentaire britannique Marks & Spencer annonce une nouvelle étonnante : elle va commencer, en partenariat avec la start-up allemande Infarm, à vendre des herbes et des légumes verts cultivés dans certains de ses magasins londoniens ! Et, elle n’est pas la seule, nombre de supermarchés et restaurants commencent à pratiquer sur leur site de vente ce que l’on appelle désormais le vertical farming sans pesticides et sous éclairage artificiel. Ils vendent ainsi, on ne peut plus directement, à leurs clients des produits frais, goûteux et riche de tous ses nutriments naturels. Aux Etats-Unis, le fonds de capital-risque Ingka Group, filiale d’Ikea, a levé $ 100 millions pour le groupe américain Aerofarms spécialisé dans le vertical farming. L’allemand Infarm équipe les magasins et restaurants d’installations modulaires verticales qui leur permettent de cultiver sur place herbes et légumes. Il a déjà signé des contrats de partenariat en Europe, outre Marks&Spencer, avec Migros, Metro, Casino et Intermarché. Il équipe enfin le département de livraison de produits frais d’Amazon,  AmazonFresh, en Allemagne, Suisse, France et Luxembourg.

Source : ft.com