Comprendre les enjeux de l’agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Le président nigérien Buhari a assigné deux objectifs à son agriculture : réduire la facture des importations alimentaires ( $ 6 milliards par an) et accroître les exportations agricoles pour réduire la dépendance pétrolière du Nigéria. Ces deux objectifs réduiraient du même coup le taux de chômage impressionnant de la jeunesse qui est de 60%. L’insécurité créée par Boko Haram complique singulièrement la tâche du gouvernement nigérien.

Le Nigéria compte entre 15 et 30 millions de petits fermiers – exploitant des lopins de terre d’une superficie moyenne d’un ha – qui produisent 95% de la production agricole estimée à $ 90 milliards.

Buhari a lancé le plan « grandes fermes » dont le but est de favoriser le regroupement des petits fermiers dans des coopératives qui feraient passer l’agriculture nigérienne de l’ère de l’autosubsistance à celle de l’accès aux marchés. Le gouvernement sélectionne les fermiers les plus compétents, leur assure formation et crédits en contrepartie de leur adhésion à de grandes coopératives.

Le programme connaît un succès certain. Pour la seule année 2017, 20 000 petits fermiers, exploitant 14 000 hectares, se sont regroupés en coopératives.

Source : ft.com