Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

En 2019, l’Egypte a conforté pour la deuxième année consécutive sa place de premier exportateur mondial d’oranges. D’après les données recueillies par Agribusiness Intelligence, les exportations du pays ont atteint environ 1,87 million de tonnes l’année dernière, soit 100 000 tonnes de plus que l’Espagne, son dauphin. Les principaux débouchés ont été la Russie, l’Arabie Saoudite, la Chine et les Pays-Bas. Premier exportateur mondial, l’Égypte n’est pourtant que le 6e producteur mondial de l’agrume derrière des pays comme le Brésil, la Chine et les USA.  Elle exporte près de la moitié de sa récolte et compte pour le tiers des exportations mondiales. Comparativement, le Brésil, premier producteur d’oranges, ne vend à l’étranger qu’un volume résiduel de sa récolte au profit de la production de jus d’orange dont il est le leader mondial. L’orange est le premier agrume cultivé en Égypte avec près de 150 000 hectares et une production de plus de 3 millions de tonnes. Les exportations du fruit ont généré plus de 660 millions $ en 2019.

Source : Agence Ecofin