Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La marque laitière française s’intéresse à l’huile alimentaire et aux protéines végétales issues du Pongamia (aussi appelé Milletia Pinnata), transformées par Terviva, une jeune entreprise américaine.

L’arbre  est apprécié pour ses aptitudes à lutter contre la désertification et pour sa productivité en huile de Karanj. Danone espère, avec ce nouvel ingrédient miracle, atteindre son objectif de doubler son chiffre d’affaires en produits alternatifs à base de protéines végétales.

Cet arbre cumule les points forts par rapport au soja ou à la palme :

  • Bilan environnemental ;
  • Déforestation ;
  • Régénération des sols ;
  • Fixation de l’azote ;
  • Résistance à la sécheresse ;
  • Faible consommation d’eau.

Face au potentiel de cet arbre dans l’industrie agroalimentaire, Terviva a procédé à une levée de fonds de $54 millions pour poursuivre la commercialisation de ses produits et accompagner le développement de nouveautés pour le compte de Danone. La prochaine levée de fonds porte sur $24 millions et Terviva projette la construction d’une unité de production aux États-Unis en 2022.

Chris Quevedo, manager commercial de Terviva, est confiant , la graine de Pongamia peut aussi entrer dans la fabrication de plusieurs autres produits : boissons protéinées, boulangerie, viandes végétales… De plus, l’huile extraite est un excellent excipient texturant. Enfin, la farine obtenue contient peu d’allergènes.

400 hectares sont actuellement cultivés en Floride et à Hawaii, tandis qu’une partie des graines sont importées d’exploitations équitables situées en Inde.

Source : Réussir