Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La bataille pour la conquête des nombreuses tribus adeptes de régimes alimentaires divers et variés a commencé. Il s’agit de vendre leur plat principal préféré aux végétariens, vegans, veggivores, flexitariens, lactovégétariens et autres disciples de la simple réduction de consommation de viande. Les grandes chaînes de fast-food s’y mettent. Outre Burger King, McDonald s’est allié à Nestlé pour offrir des burgers sans viande. Prêt à manger et son concurrent britannique Eat développent une large gamme de sandwichs sans viande. Cette guerre vise à offrir une alternative à la viande comme met central des repas, à l’instar des yaourts au soja et autre lait d’amande qui ont représentent aujourd’hui 13% du marché laitier américain. Les nouveaux apôtres de la « viande sans viande » espèrent se tailler une part de $ 35 milliards dans un marché de la viande américain estimé à $ 270 milliards. Cette lame de fond est d’autant plus à prendre au sérieux que les grands noms de l’alimentaire, et non plus seulement les startups, s’y sont mis : Danone, Nestlé et Unilever s’investissent lourdement sur ce nouveau marché.

Source : ft.com