Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La production mondiale de café devrait très légèrement baisser – O,9% – en 2019/2020 pour s’établir à 167,4 millions de sacs selon l’Organisation internationale du café (OIC). Cette situation est surtout due à une année défavorable pour le cycle végétal biennal de l’arabica au Brésil, premier fournisseur mondial. Cette variété devrait connaître une baisse de 2,7% pour s’établir à 95,68 millions de sacs alors que la récolte de robusta devrait, elle progresser de 1,5% à  71,72 millions de sacs. Par ailleurs, les cours du café n’obéissent plus aux lois fondamentales du marché. Alors qu’ils devraient être dopés par une baisse de la production et une consommation qui augmente de 2,1% en moyenne par an depuis 10 ans, les cours de l’arabica et du robusta ont chuté de 40% depuis 2017.

Source : Agence Ecofin