Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Nous connaissons le crowfunding, un système où le porteur de projet fait appel à la participation du public pour financer son idée via une plateforme web. Le crowdfarming s’en inspire pour faciliter l’investissement dans les initiatives agricoles et l’écoulement de denrées.

L’agriculture africaine est essentielle au développement de du continent qui abrite 25% des terres de la planète pour ne produire que 10% des cultures. Le crowdfarming est l’occasion pour les exploitations sous-équipées d’accéder à des intrants, des formations et des achats de matériels. A terme, elles peuvent développer le potentiel de leur outil productif.

La plateforme de crowdfarming doit se positionner sur le marché agroalimentaire pour trouver ses adeptes et définir :

  • Une cible d’agriculteurs et de startups (filière, profil, taille) ;
  • Un modèle administratif et financier (contrat d’engagement, commission) ;
  • Un plan marketing de développement (prescripteur, publicité, réseaux).

La réussite d’une plateforme et l’adéquation de son service au marché agroalimentaire implique pour le propriétaire de la plateforme de connaître l’environnement agricole et d’être familiarisé à la Fin Tech et l’Agro Tech, deux spécialités très attractives.

Le montage d’une plateforme requiert un budget compris entre 5000 et 10.000 dollars selon la complexité des services proposés. En dehors des frais de conception technique (développeur web), il faut prévoir des dépenses matériels (local, fournitures) et des dépenses liées à la sécurisation des échanges financiers pour emporter l’adhésion des systèmes bancaires et des investisseurs.

Une fois finalisée, cette plateforme peut proposer des :

  • Financements ;
  • Approvisionnements en intrants et denrées ;
  • Conseils et outils d’analyse ;
  • Modèles de plan marketing ;
  • Solutions d’assurance ;
  • Programmes de formation.

Pour chaque service, il faudra négocier les conditions d’un partenariat avec le prestataire. Le rôle du propriétaire de la plateforme est de mettre en relation le besoin de l’exploitant avec les services du professionnel.

La plateforme Farmcrowdy est un exemple de réussite, elle a permis de générer un volume d’activités à hauteur de 14 millions de dollars pour les agriculteurs et 2 millions de dollars pour son compte.

Source : Agenceecofin