Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Nouveau pilier de l’agriculteur, le drone est un concentré de technologie et visualise l’espace en 3D. Les données qu’il collecte offrent une gestion améliorée des surfaces pour une production agricole plus performante.

Pour le CEO de WEFLY AGRI, Joseph-Olivier Biley, l’agriculture africaine n’est pas une agriculture au rabais. Elle a du potentiel et se pilote au gré des obstacles et des opportunités. Et ça tombe bien ! Joseph-Olivier se décrit comme un apporteur de solutions, aussi agile que doit l’être un entrepreneur sur ce continent

Entre les changements climatiques défavorables, les équipements rudimentaires et une main d’œuvre limitée, les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des efforts humains engagés. Le drone est une occasion d’apporter de la technologie et de l’innovation pour soutenir les petits producteurs. Le concept a germé sur l’exploitation familiale pour permettre au père de Joseph-Olivier de tirer profit de ses plantations, même à distance. Le fameux gain de productivité.

La start-up a recours à l’impression 3D et à l’intelligence artificielle pour fabriquer ses fameux drones. Le travail s’opère en 3 étapes :

  • Collecte de données de précision ;
  • Analyse et identification des anomalies par logiciel ;
  • Recommandations de l’équipe agronome.

En complément, WEFLY propose ses services de cartographie, diagnostics et pulvérisations aériennes aux coopératives et professionnels.

Après 4 années de développement au profit d’une filière ivoirienne conquise par le drone, Joseph-Olivier Biley est déjà sur d’autres fronts La pandémie est passée par là et a mis à jour de nouveaux besoins qu’il compte bien satisfaire. Cette fois, ça se passe au sol avec un robot qui diffuse des recommandations aux populations.

Source : Agenceecofin