Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La Banque africaine de développement (BAD) donne son accord à une participation du Mécanisme Africain de Financement du Développement des Engrais (MAFDE) dans une garantie de crédit commercial partiel d’un montant de 4 millions de dollars, prise aux côtés d’OCP Africa, filiale du groupe OCP.

Ce projet de trois ans vise à réduire les risques de rupture de la chaîne de valeur agricole et permettra l’accès aux intrants de qualité en Côte d’Ivoire et au Ghana.  Il viendra aussi en aide à 430 000 petits exploitants agricoles dont 104 000 femmes.

Ce projet, qui s’appuie sur l’initiative « Agribooster » d’OCP Africa, devrait stimuler la productivité et contribuer à une augmentation de 35% des rendements de riz et de maïs au Ghana et de 30% des rendements de riz en Côte d’Ivoire.

Le projet s’appuiera sur l’initiative «Agribooster» d’OCP Africa, qui repose sur une approche inclusive destinée à faciliter l’accès des exploitants à des intrants de qualité, à une formation, à des crédits et à la mise en place de liens commerciaux, afin d’augmenter les rendements et les revenus, tout en améliorant les moyens de subsistance des fermiers.

Source : Le 360