Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Verdir le désert fait beaucoup rêver. La start-up genevoise Water-Hopes attaque à ce qui serait une véritable révolution agricole. Elle a mis au point un outil qui est un substrat hydro-rétenteur et fertilisant qui optimise le potentiel agricole des sols les plus arides qui soient. Baptisé Water Hope,ce substrat est constitué de microbilles capables d’absorber jusqu’à 300 fois leur volume en eau. La plante peut y puiser ses besoins en eau et se développer d’autant plus rapidement que le substrat contient aussi un fertilisant améliorant la qualité de la terre. Le principal avantage de Water Hopes, comme l’explique Serge Perritaz, le CEO de la start-up, son caractère économique et écologique. On mesure l’atout du nouveau produit quand on sait, qu’en arrosage classique, 80% de l’eau se perd par évaporation et déperdition dans la terre. En outre, les fertilisants utilisés par Water Hope évitent la pollution de la nappe phréatique par les engrais. Le procédé pourrait s’avérer être une des réponses au défi du réchauffement climatique.

Source : Agence Ecofin