Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Face aux répercussions de la pandémie du Covid-19 sur l’agriculture et l’alimentation, le Département américain de l’Agriculture (USDA) consacrera $ 15,5 milliards dans la phase initiale à l’aide aux agriculteurs. Ce n’est que le début d’une aide destinée à éviter des pénuries alors que les abattoirs ferment les uns après les autres, les producteurs laitiers déversent leur lait et les agriculteurs cherchent désespérément de la main d’œuvre.

La Commission européenne, de son camp, avait annoncé le 2 avril un certain nombre de mesures pour aider le secteur agro-alimentaire. Il s’agit essentiellement de mesures pour introduire une flexibilité “exceptionnelle” dans l’utilisation des fonds du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) comme l’octroi de prêts ou garanties à des conditions favorables pour couvrir les coûts opérationnels jusqu’à € 200 000 pour un agriculteur,

En Chine, entre autres mesures, le gouvernement a réduit le coût des garanties de crédit et a alloué $ 200 millions du fonds de soutien à la production agricole en cas de désastre pour des cultures majeures comme le riz ou le blé. Quant à l’Afrique, l’Union africaine (UA) n’a pas encore annoncé de plan continental. Les ministres  de l’Agriculture des différents pays et la FAO discutent des implications de la pandémie du COVID-19 sur la sécurité alimentaire et la nutrition en Afrique.

Source : CommodAfrica