Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

En 2019/2020, le marché mondial du cacao pourrait connaître un déficit de 85 000 tonnes de fèves. L’annonce a été faite vendredi dernier par l’Organisation internationale du cacao (Icco). Selon l’organisation intergouvernementale, la production globale devrait atteindre 4,83 millions de tonnes, soit 79 000 tonnes de plus qu’en 2018/2019.

Dans les détails, la récolte ivoirienne devrait croître de 26 000 tonnes à 2,18 millions de tonnes en 2019/2020 alors que la production ghanéenne devrait aussi s’améliorer avec un volume 850 000 tonnes. D’après l’Icco, il faudra notamment surveiller l’évolution de la récolte intermédiaire chez les deux premiers fournisseurs mondiaux en raison du temps sec et du manque de pluies enregistrés ces dernières semaines.

Du côté des broyages mondiaux, la demande de fèves de la part des industriels devrait être moindre en raison des prix élevés pratiqués par certains producteurs. Le volume des broyages ne devrait ainsi croître que de 1,2 % cette saison à 4,86 millions de tonnes contre une hausse de 4,5 % un an plus tôt. Pour rappel, le déficit sur le marché du cacao a été estimé à 107 000 tonnes en 2018/2019.

Source : Agence Ecofin