Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Voici comment se sont comportés les marchés de matières premières agricoles, parmi celles qui sont le plus produites en Afrique :

Cacao : sur le marché à terme de Londres, la tonne de cacao cote 1797 livres sterling, soit 3% de plus qu’en janvier 2019, ce qui illustre un marché bien équilibré.

Café : la situation est contrastée. Alors que le robusta a chuté pour la troisième année consécutive passant de 1538 livres sterling à 1330 livres en un an, l’arabica, lui se redresse de 21% passant de 102,5 cents la livre à 124,2 à New York. L’arabica clôt ainsi une période difficile de deux ans.

Coton : il a connu une année plutôt terne, victime de la guerre commerciale sino-américaine. Les cours du coton ont reculé pour la deuxième année consécutive, en baisse de 4,6% à fin décembre 2019 à 69,05 cents la livre.

Huile de palme : son cours a connu une progression spectaculaire de 47%, un record pour la dernière décennie. Les cours ont clôturé fin 2019 à $ 743,64 la tonne.

Riz : les prix à l’exportation du riz ont partout reculé en Asie à cause de l’importance des stocks mondiaux estimés à 189 millions de tonnes fin 2019, soit 36% des besoins mondiaux.

Sucre : à $ 361 la tonne aujourd’hui contre 345,4 il y a un an, le sucre blanc a progressé. Le sucre roux à New York est passé de 12,65 cents la livre à 13,49 en un an, en progression de 4,6%.

Source : CommodAfrica