Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La diversité de notre alimentation est extrêmement limitée. C’est très préoccupant. Nous dépendons  seulement de 1% des plantes cultivées dans le monde – les quatre principales étant le blé, le riz, le maïs et le soja – pour environ 60% des calories que nous absorbons. Notre alimentation repose donc sur des bases très fragiles. La dépendance à l’égard d’une gamme aussi limitée de produits signifie que notre approvisionnement alimentaire est vulnérable à la sécheresse, aux ravageurs, aux épidémies et au changement climatique.
Des chefs cuisiniers ont décidé de prendre le taureau de la sécurité alimentaire par les cornes. Ils ont décidé d’éduquer nos palais en introduisant de nouveaux aliments et ingrédients dans leurs menus comme le teff (graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique) l’amarante et le papaye. Ils favorisent ainsi la biodiversité et limitent les effets nuisibles du changement climatique. L‘ONG Food Forever – qui lutte pour enrichir la biodiversité alimentaire-  déniche et plante des semences qui pourraient devenir les aliments du futur comme la chayotte (plante vivace de la famille des cucurbitacées cultivée sous les climats chauds), l’amarante, le manioc, l’arachide, le fruit à pain (originaire d’Océanie) et le teff. Food Forever mobilise des chefs du monde entier pour les sensibiliser à sa lutte pour la biodiversité.  Ils seront nombreux à signer le Manifeste 2020 des Chefs d’ici la fin de l’année prochaine.

 Source : Agfunder