Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Jusqu’à présent, seule la viande à base de plantes connaissait un franc succès comme l’atteste la fulgurante ascension de la société américaine Beyond Meat, valorisée $ 9 milliards. Le poisson, lui, résistait à cette vague des substituts végétaux aux protéines animales. Ce n’est plus le cas, depuis qu’en 2016, un certain Monsieur Kerr, a créé Good Catch, une entreprise dont l’objectif est de créer un substitut végétal au thon à base de six légumes dont le soja et les pois. Ce thon vegan a fait son apparition, cette année, sur les rayons des supermarchés américains à côté du « vrai » thon. Les ventes annuelles de thon végétal aux Etats-Unis atteignent, pour l’instant, la modeste somme de $ 10 millions, loin derrière les $ 800 millions de la viande végétale. Cependant, cet écart va, selon les spécialistes, se réduire rapidement. Actuellement, déjà ,20 sociétés américaines produisent des substituts végétaux de poisson. Le marché mondial du poisson végétal aurait un chiffre d’affaires annuel potentiel de $ 500 milliards.

Source : ft.com