Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

D’après M. Mamane Wazir, ministre de l’Environnement par intérim du Niger, son pays perd chaque année 100 000 hectares de terres cultivables. La première raison en est l’explosion démographique du pays. Le Niger a un taux de fécondité les plus élevés du monde : 7,6 enfants par femme. La croissance de la population entraîne une occupation de plus en plus importante du territoire au détriment des zones rurales. La seconde raison en est le changement climatique qui n’autorise qu’une faible croissance de 2,5% par an de la production agricole, bien peu suffisante pour faire face à la croissance démographique. Le Niger occupe une superficie de 1 267 000 km2 dont les deux tiers sont désertiques. Sa situation n’est pas sans rappeler celle du Mali qui, lui, perd chaque année 100 000 hectares de forêts.

Source : Commod Africa