Comprendre les enjeux de l’agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Agritel estime la récolte française de blé tendre à 39,17 millions de tonnes, en hausse de 14,9% par rapport à 2018. C’est la deuxième meilleure récolte enregistrée dans l’Hexagone depuis 2015 selon Michel Portier, directeur général d’Agritel. Cette progression est d’abord due à la forte croissance de la productivité, 78,15 quintaux à l’hectare, soit une hausse de 12% par rapport aux résultats décevants de 2018. Un autre facteur explicatif est l’accroissement de 2,66% des surfaces emblavées en blé tendre qui s’élèvent à 5,01 millions d’hectares contre 4,88 l’an dernier. Bien que la moisson ne soit pas terminée dans les régions côtières  de la Manche, les échos sur les rendements sont bons. Ils effacent les craintes des effets de la vague de chaleur de fin de cycle sur le remplissage des grains. La progression des rendements est assez homogène sur le territoire. La plus forte hausse est enregistrée en Occitanie et en Aquitaine qui atteignent des records historiques. Seule l’Auvergne déçoit en raison d’une sécheresse persistante.