Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Des scientifiques suédois de la Swedish University of Agricultuel viennent d’obtenir par la méthode de génome éditing (CRISPR), c’est-à-dire par mutagénèse, une pomme de terre amidonnière. Il y a une dizaine d’années  la pomme de terre  Amflora , ayant les mêmes propriétés, avait été mise au point par transgénèse (OGM) mais elle n’a pas eu le succès escompté et a disparu du marché.

La nouvelle pomme de terre ne contient pas d’amylose et produit de l’amylopectine uniquement, ce qui évite l’utilisation massive de produits chimiques pour traiter les différents types d’amidons. Reste à savoir ce qui adviendra de ce projet de culture après la décision de la Cour européenne de Justice de classer cette nouvelle technique dans la catégorie des OGM sans compter une éventuelle modification législative européenne. Les Suédois envisagent de planter 1500 ha de cette nouvelle pomme de terre CRISPR, dès l’an prochain.

MB

Socopag