Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Le candidat chinois, Qu Dongyu ,  a été élu, dimanche 23 juin à Rome directeur général de la FAO pour un mandat de quatre ans. Son élection a été acquise sans difficulté à l’issue d’un seul tour de scrutin  avec 108 voix contre seulement 71 pour la Française, Catherine Geslain-Lanéelle et 12 pour le Géorgien, David Kirvalidze. Agé de 55 ans, Qu Dongyu est un biologiste actuellement  vice-ministre de l’Agriculture dans son pays. Il prendra ses fonctions le 1er août et succédera au Brésilien José Graziano Da Silva qui a exercé deux mandats.  Ce choix concrétise l’intérêt de Pékin pour les sujets alimentaires et pour les postes à responsabilité dans les enceintes internationales. D’ailleurs dès son élection, Qu Dongyu a déclaré qu’il s’agissait d’une « date historique, un nouveau tremplin  pour l’agriculture et l’alimentation dans le monde ». Il a promis « d’être concret » pour lutter contre la faim dans le monde » tout en soulignant « qu’il fallait réformer » l’agence onusienne pour  « en faire une FAO nouvelle, plus jeune et plus dynamique ». Le choix d’un directeur chinois marque un échec cuisant  pour la France et l’Union européenne qui s’étaient  mis d’accord sur la candidature de Catherine Geslain-Lanéelle.

MB Socopag