Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Quand Google lance un itinéraire pour motocyclettes sur ses cartes du Kenya, il découvre qu’un million d’habitants de ce pays privilégient ce mode de transport. Les géants de la Silicon Valley ne tardent pas à suivre. Ils financent des startups employant des milliers de motocyclistes kenyans qui, armés de smartphones, parcourent la campagne pour y répandre innovations et nouveaux produits. La plus importante d’entre elles, Sidai Africa, a, dès sa création en 2011, attiré l’attention des investisseurs dont AHL Venture Partners, Bill and Melinda Gates Foundation, l’USAID et, ce mois-ci, l’agritech  britannique  Devenish.  Sidai Africa couvrira l’ensemble du territoire kenyan d’ici 2020. Sa flotte de motocyclettes sillonne les parties les plus enclavées du pays pour apporter aux paysans isolés des vaccins, des engrais, des outils de diagnostic. Les motocyclistes sont, en même temps, experts en matière vétérinaire ou nouvelles techniques agricoles. Ils remorquent derrière leurs engins à deux roues une large gamme de produits pour les cultures et le bétail. Les commandes, les paiements et les itinéraires se font grâce à une application maison MioApp. Aujourd’hui , Sidai possède en propre 11 entrepôts. Elle a 87 magasins franchisés et fournit 1 500 points de vente. Employant 120 personnes, Sidai et dessert 300 000 fermiers.

Source : AgFunder