Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Le cabinet de conseil Agritel a annoncé, le mardi 19 février, la création d’une start-up dénommée « Captain Farmer », déclinée sous forme d’application mobile. « Ce nouvel outil va permettre à chaque agriculteur de sécuriser son revenu grâce à une prise de décision plus efficace dans la commercialisation et grâce à une approche simplifiée du marché », relève Sébastien Poncelet, directeur de Captain Farmer. Le cabinet de conseil explique que cela fait plusieurs années qu’il travaille sur le développement d’un outil d’aide à la décision digital afin de répondre aux multiples instabilités auxquelles fait face le secteur des grandes cultures: dérèglement climatique, forte variation des devises, amendements politiques et réglementaires récurrents… « À titre d’exemple, si on se réfère aux cinq dernières années, le prix du blé a eu des écarts de 50 euros la tonne en moyenne sur une même campagne », remarque Sébastien Poncelet.

L’application propose trois types d’abonnement possibles:

  • L’offre « Garder le cap » (485 €/an) permet d’ « accéder à un avis d’expert hebdomadaire et un conseil de vente via alertes et tableau de bord».
  • L’offre «  Ma recommandation » (825 €/an) se veut plus personnalisée car elle intègre les paramètres de chaque exploitation à savoir les coûts de production, les surfaces, les rendement, les bilans prévisionnels et les ventes réalisées.
  • L’offre « Face à face » (1225 €/an) pour des échanges « illimités et un coaching individuel avec un expert de marché ».

Agritel, qui souhaite convaincre, dès 2019, plusieurs milliers de producteurs français, ne cache pas ses ambitions d’aller bien au-delà. « L’objectif est d’être le leader mondial », lâche Michel Portier, directeur d’Agritel.