Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Les cours mondiaux du cacao ont augmenté de 25% en 2018. Profitant du faible niveau des prix au début de l’année, les raffineurs se sont précipités vers l’achat de stocks bon marché, produisant du même coup un fort rebond des cours. La saison 2018/2019 devrait s’achever par un surplus de 96 000 tonnes. La Côte d’Ivoire devrait produire 2,12 millions de tonnes de cacao, le Ghana 950 000 tonnes et le Nigéria 250 000 tonnes. Le cacao est une des rares matières premières agricoles à avoir tiré son épingle du jeu en 2018.

Source : Agence Ecofin