Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La multiplication des périodes de sécheresse dans le monde réduit la production d’orge et donc de bière. La boisson alcoolisée la plus répandue dans le monde deviendrait plus rare et plus chère, selon une étude de Nature Plants. L’orge de qualité propre à la fabrication de la bière représente 20%, le reste étant consacré à la nourriture des animaux, subit à chaque vague de chaleur une baisse de production de 16%, soit l’équivalent de la consommation annuelle des États-Unis Le prix de la boisson devrait doubler assez rapidement. De plus, le changement climatique réduit la productivité des céréales, dont l’orge qui risque de devenir un produit de luxe surtout si la sécurité alimentaire était menacée.

Source : le Figaro.fr