Comprendre les enjeux de l’agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Armin Capaul, le militant suisse de la cause animale, a perdu son pari. Les Suisses ont rejeté, le 25 novembre, sa proposition de non écornage des vaches et des chèvres. Le résultat a été acquis avec 54,7 % des voix mais avec une participation très faible. Cependant les villes ont voté plutôt pour sa proposition et les campagnes contre. L’initiative populaire « pour la dignité des animaux de rente agricole » et « pour adapter les étables aux vaches », prévoyait d’accorder des subventions aux éleveurs qui refuseraient d’écorner leur bétail. Comme le prévoit la législation suisse, Armin Capaul, était parvenu à recueillir plus de 100 000 signatures pour organiser un référendum sur son initiative.

MB Socopag