Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La remontée des cours du caoutchouc naturel pourrait être compromise en 2019 en raison d’une baisse de la demande chinoise et de l’accroissement des stocks. Telle est la prévision de l’Association des pays producteurs de caoutchouc naturel (ANPRC) qui représente 90% de la production mondiale. Selon Jom Jacob, son chef économiste, la croissance de la demande de la Chine (40% de la consommation mondiale) devrait ralentir de 3,2% en 2019. En effet, la dévaluation du yuan renchérit les importations chinoises et réduit la compétitivité des entreprises de l’Empire du Milieu. Par contre, la production mondiale devrait bondir de 5,8% à 14,7 millions de tonnes grâce notamment à la Thaïlande (5 millions de tonnes) et à l’Indonésie (3,83 millions de tonnes). Les prix du caoutchouc naturel ont chuté de 12% au troisième trimestre 2018, soit leur plus bas niveau depuis deux ans et demi. La baisse devrait atteindre 20% pour l’ensemble de l’année 2018. Rappelons que le secteur des pneumatiques absorbe les deux tiers de la production de caoutchouc naturel.

Source : Agence Ecofin