Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Une augmentation la température moyenne de la planète de 1,5° entraînerait, selon le rapport du Giec, une baisse de la production mondiale de maïs de 10%. Ce seuil de 1,5° pourrait être atteint entre 2030 et 2052. C’est le continent africain qui paierait le plus lourd tribut au réchauffement climatique. Sa récolte de maïs se contracterait, elle, de 20%. La production mondiale actuelle de maïs est de un milliard de tonnes. Le réchauffement climatique entraînerait évidemment une grande volatilité des prix et perturberait la sécurité alimentaire des populations africaines. Rappelons que la température mondiale a augmenté de 1° depuis l’ère pré-industrielle.

Source : Agence Ecofin