Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Crée à l’initiative de WWF, le  Roundtable on Sustainable Palm Oil (RSPO) est une structure qui associe les différents maillons de la filière huile de palme : production, négoce, industries alimentaires,  banques  ainsi que des ONG.  Le RSPO vient de décider l’exclusion de Nestlé,  accusé de ne pas avoir respecté depuis deux ans ses obligations d’information et de ne pas avoir payé sa cotisation. En fait le groupe suisse est sous le feu des critiques permanentes des protecteurs de l’environnement qui lui reprochent d’utiliser 420 000 t d’huile de palme par an, bien que  ce chiffre représente moins de 1 % de la production mondiale. Nestlé est considéré comme responsable de la disparition de forêts tropicales en Malaisie et en Indonésie.
Mais il faut savoir  que RSPO n’a pas bonne presse non plus. En réalité le groupe Nestlé cherchait depuis longtemps à se faire mettre à la porte du RSPO pour mener sa propre politique de protection des forêts tropicale qu’il juge trop laxiste. Le groupe vient de passer à la surveillance par satellite des plantations de ses fournisseurs d’huile de palme. Il travaille avec Airbus et l’organisation de protection de l’environnement Forest Trust pour observer en permanence  les plantations et repérer immédiatement les déforestations grâce aux satellites Spot 6 et Spot 7. La technique a été testée depuis deux ans dans un projet pilote sur la région de Perak en Malaisie. À partir de mars 2019 les observations seront publiées sur Internet.

MB (Socopag)