Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

OCP, producteur marocain de phosphate et engrais phosphatés, annonce la construction d’usines d’engrais dans 15 pays africains, dont cinq en Afrique de l’Ouest : la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Bénin, le Nigeria et le Ghana rapportent plusieurs organes de presse du continent, et notamment l’Agence ghanéenne de presse, GNA. « Il est impératif d’améliorer l’utilisation des engrais en Afrique pour pouvoir répondre aux besoins alimentaires de la population mondiale en croissance rapide face à la diminution des terres arables par habitant », a souligné le directeur général adjoint de l’OCP, Mustapha El Ouafi, cité par GNA. L’objectif d’OCP est de créer une nouvelle industrie des engrais qui corresponde aux besoins des agriculteurs africains. « Nous parions sur l’Afrique pour être le laboratoire de développement de l’engrais du futur », poursuit Mustapha El Ouafi. Par ailleurs, selon le quotidien rwandais The New Times (11 août), OCP Africa, filiale du groupe marocain, a conclu une joint-venture avec l’Etat rwandais et la société Agro Processing Trust Corporation (APTC) pour créer une entreprise pour produire, commercialiser et distribuer des engrais dans ce pays. OCP Africa investira 6,3 millions de dollars (5,5 millions d’euros) dans ce projet.

OM (Socopag)